Les Brigades Immunitaires, vol.1 – Protéger et guérir

Les batailles les plus importantes ne sont pas forcément celles que l’on trouve dans les livres d’histoire. En effet, notre organisme connaît lui aussi ses Verdun, Marignan, Cannes et autres Waterloo. Elles ne font pas la une des journaux et pourtant elles sont centrales pour le bon fonctionnement de notre corps. Les Brigades Immunitaires (Hataraku Saibô) de Akane Shimizu nous proposent de les voir d’un peu plus près. Sortez votre écorché pour repérer où l’on se trouve sur telle ou telle page et venez prêter main forte aux leucocytes face aux multiples agressions que nous subissons !

Les Brigades Immunitaires Vol1

Et voici la vie !

Vous avez peut-être vu quand vous étiez petit ou grand Il était une fois… la vie. Cela vous a peut-être inspiré nombre d’histoires prenant place dans votre organisme où toutes les petites mains qui permettent son fonctionnement prenaient vie dans votre esprit. Manger devenait alors une épopée car il fallait coordonner un grand nombre de personnes pour réussir. Cela rendait alors certains repas plus animés, surtout lorsque ce qu’il y avait dans l’assiette n’était pas très ragoutant ou que l’on s’ennuyait à table.

Comme le titre l’indique, les Brigades Immunitaires se concentrent sur une activité précise du corps humain : la lutte contre les virus, microbes, infections… L’affrontement est continu – les périodes de calme sont l’exception – et on ne peut que nourrir une certaine admiration pour nos défenses immunitaires qui sont toujours sur le pied de guerre, prêtes à intervenir. Et, par contraste, on comprend mieux pourquoi, lorsqu’elles sont affaiblies, mal en point, nous souffrons mille maux : nous sommes alors sans défense.

Pour pénétrer dans cette fourmilière, Akane Shimizu nous fait suivre… une globule rouge. Une hématie qui a du mal à se repérer dans l’organisme et qui nous permet d’explorer et d’apprendre au fur et à mesure de ses pas et de ses rencontres, tout ce qu’il a à savoir sur les sujets du moment.

Globule rouge et leucocyte
Il fallait sauver la globule rouge en détresse !

Action/Réaction

Mes cours de SVT sur le corps humain remontant à quelques bonnes années maintenant la lecture du premier volume m’a permis d’apprendre (réapprendre ?) pas mal d’éléments sur les propriétés des différentes cellules, le fonctionnement de notre organisme lorsqu’il est agressé. Quand on l’attaque, il contre-attaque ! Surtout qu’au programme du premier volume le système immunitaire devra successivement affronter des pneumocoques, une allergie au pollen, le virus de la grippe et gérer les conséquences d’une éraflure (il y a du boulot pour obtenir une croûte !).

Chaque chapitre avance suivant un schéma qui brille par sa clarté : introduction d’un élément perturbateur, intervention des brigades immunitaires, victoire (en général). Il faut donc toujours être prêt à intervenir. La vie des leucocytes, plasmocytes, lymphocytes… n’est pas un long fleuve tranquille. Il faut dire que les ennemis et les moyens de pénétrer dans le corps ne manquent pas. Mais les défenseurs de notre organisme sont là pour proposer des réponses graduées aux menaces. Une division du travail précise est à l’œuvre entre les différentes cellules de l’organisme pour intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Si les brigades ne réussissent pas toujours du premier coup, il est intéressant de voir la coordination, les opérations qui sont menées. Á une époque comme la nôtre les combats menés ont une certaine résonance avec l’actualité, dans notre esprit de lecteur du moins. Surtout, en voyant comment l’organisme humain se défend, se régule, on comprend mieux pourquoi bien des auteurs se sont laissés aller à faire des parallèles entre le fonctionnement de notre corps et celui d’une organisation, d’une société.

Ennemi du corps
Un pneumocoque

Représenter des cellules

En choisissant de donner aux cellules une apparence humaine Akane Shimizu crée une familiarité entre le lecteur et les Brigades, donne du concret à une réalité abstraite. Par contraste, les agresseurs renvoient aux aliens, armures, fantômes et autres zombies. De quoi voir pas mal de clins d’œil à d’autres univers. Et aussi de l’humour. Ce qui permet au manga de ne pas être ésotérique : le corps humain est comme une gigantesque ville secouée par les maladies (on pourra voir un éventuel parallèle entre un organisme fréquemment attaqué et la situation de l’archipel nippon), face à elles c’est un pour tous et tous pour un !

Si les Brigades Immunitaires utilisent différents termes (pour les cellules, les maladies, les réactions, les risques encourus…) que nous ne connaissons pas forcément, des encadrés sont présents pour expliquer de manière claire et synthétique de quoi il retourne. Un élément appréciable. J’ai aussi bien aimé que les propriétés des cellules que l’on croise soient rappelées dans les différents chapitres ce qui permet de ne pas interrompre la lecture parce qu’il faudrait se reporter à un encadré présent dans un chapitre précédent.

L’édition française proposée par Pika Édition est dans le droit fil de ce qui est proposé pour ses autres séries de la collection shônen. Les pages couleurs du début sont appréciables notamment pour la double-page qui permet d’avoir un aperçu des différentes catégories de cellules. La traduction de Sylvain Chollet joue sur différents registres de langues selon les cellules qui parlent pour une lecture qui ne manque ainsi pas de surprises côté lexique déployé.

Du beau monde
On leur dit merci pour le boulot qu’ils accomplissent au quotidien !

Un bon microbe est un microbe mort ?

Ce premier volume relève le pari d’être tout à la fois un objet de lecture et d’apprentissage. Akane Shimizu nous offre un coup de projecteur accessible sur notre système immunitaire en donnant à ce dernier une forme humaine qui ne nuit pas à la pertinence et à la volonté d’expliquer avec humour mais sans s’éloigner de la réalité comment nous éliminons les virus, microbes… qui nous assaillent. Une lecture à recommander pour tous les curieux du corps humain !

co

Publié par

Anvil

Lecteur de manga, manhua, manhwa... visionneur d'animés, films... et de plein d'autres "trucs" car ma curiosité n'a (presque) pas de limites. Je suis touche-à-tout sans être bon à rien. Les avis présents ici n'ont, par conséquent, aucune prétention si ce n'est celle d'offrir un point de vue sur une œuvre qui m'a interpellé. Vous pouvez me retrouver sur Twitter : @Anvil_G ; sur Sens Critique : Anvil et ailleurs... See you Space Cowboy!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s