Blame! – C’est par où la sortie ?

Un OAV et un court passage dans l’animé Knights of Sidonia (KoS) : voilà pour la place de Blame! dans le domaine de l’animation jusqu’à l’arrivée d’un film disponible depuis le 19 mai dernier du côté de Netflix. Réalisé par Hiroyuki Seshita et POLYGON PICTURES – déjà à l’œuvre sur l’adaptation animée de KoS, le projet a été entre de bonnes mains en plus de pouvoir compter sur l’implication de Tsutomu Nihei. En attendant un éventuel second film oublions notre boussole, la notion du temps et perdons-nous dans les dédales d’une ville devenue folle…

Continuer la lecture de Blame! – C’est par où la sortie ?

Your Name. – Loin des yeux, près du cœur ?

Le dernier film de Makoto Shinkai Your Name. (Kimi no na wa.) a aligné les records sur l’archipel nippon et on ne peut que se réjouir de le voir venir jusque dans les salles obscures de l’Hexagone. Pour l’occasion nous avons même droit à un site internet officiel ainsi qu’à des avant-premières en différents points du territoire. Présent à l’une d’entre elles le film est tout frais dans mon esprit aussi j’en profite pour glisser quelques impressions tout en évitant de révéler des moments importants de l’intrigue.

Spoiler : commencez à préparer les sous pour la place de cinéma !

Continuer la lecture de Your Name. – Loin des yeux, près du cœur ?

Lupin III – Une femme nommée Fujiko Mine

Entre octobre 2015 et mars 2016, une nouvelle série animée nous plongeant dans l’univers du petit-fils d’Arsène Lupin faisait son apparition dans le paysage de l’animé, avec un opening de toute beautéLupin III L’aventure italienne.

Il ne sera pourtant pas question de cet animé mais du précédent, Lupin III – Une femme nommée Fujiko Mine, sorti en 2012  première série animée Lupin depuis les années 1980 , et disponible en France chez Black Box Editions depuis cette année. 13 épisodes qui constituent une préquelle à la saga, pour nous montrer comment tout a commencé entre Lupin et Fujiko Mine (Jigen, Goemon et Zenigata étant eux aussi de la partie). Le procédé est malin en ce qu’il permet i) de ne réclamer aucun prérequis aux personnes qui regarde les épisodes pour comprendre ce qui se passe ; ii) le statut de préquelle donne une certaine latitude dans le contenu de l’intrigue.

Continuer la lecture de Lupin III – Une femme nommée Fujiko Mine

Joker Game – Les espions qui m’ennuyaient

Production I.G est une studio d’animation qui a, à son palmarès, des séries (Kuroko’s Basket, Psycho Pass, Haikyû!!) ainsi que des films d’animation (Ghost in the Shell, Dead Leaves, L’île de Giovanni) qui m’ont bien plu. Se fier au nom du studio n’assure, évidemment, en aucun cas que ce que l’on va voir sera satisfaisant mais cela fait partie de mes heuristiques de jugement, au moment de choisir quels animés de saison regarder.

Continuer la lecture de Joker Game – Les espions qui m’ennuyaient

Dead Leaves – Dynamic Entry!

Une heure cela peut paraître long ou extrêmement court selon la manière dont on l’occupe. Si on la passe à regarder Dead Leaves, un film d’animation de 2004 réalisé par Hiroyuki Imaishi et produit par le studio Production I.G alors elle va passer vite, très vite. Car si le film dure une cinquantaine de minutes, vous aurez besoin des minutes restantes pour vous remettre de ce déluge visuel qui vous tombe sur un coin du cerveau pour le coloniser progressivement, vous plongeant dans un joyeux bazar ultra-coloré et dynamique.

Vidéo pour se mettre dans l’ambiance

Synopsis :
Retro, un homme à tête de télévision, et Pandy, une femme au regard étrange, se réveillent côte à côte, nus, sans le moindre souvenir de leur passé. Arrêtés par la police, ils sont embarqués sur Dead Leaves, une cité-prison nichée sur les restes de la Lune. Il ne leur reste plus qu’une seule solution pour survivre à cet enfer carcéral : s’évader…

Continuer la lecture de Dead Leaves – Dynamic Entry!