Bradherley no Basha – Oliver Twist version Samura

Bradherley no Basha (Bradherley’s Coach) est un one-shot de Hiroaki Samura, datant d’une petite dizaine d’années (parution du tome relié en 2007 au Japon). Composé de huit chapitres, l’histoire se déroule au début du XXème siècle, pas forcément en Angleterre mais dans « un pays d’Europe de l’Ouest avec un schéma parlementaire calqué sur le modèle britannique ». Le manga nous propose un voyage court mais (très) intense dans le monde de l’orphelinat, plus précisément ce qui attend les orphelines quand elles sont adoptées.

Il s’agit d’une œuvre réservée à un public averti. Je ne suis pas sûr qu’elle sorte un jour en France aussi je vais spoiler dans les grandes lignes. Qui sait, peut-être aurez-vous envie de tenter l’aventure… si ce n’est pas déjà fait.

Continuer la lecture de Bradherley no Basha – Oliver Twist version Samura

Quand ‘y’en a marre, ‘y’a Civil War…

Après Batman et Superman, c’est au tour de quelques héros Marvel de se taper dessus suite à quelques divergences d’opinions. Captain America Civil War : un titre de poids.  Civil War renvoie tant à la « guerre civile » qu’à la Guerre de Sécession (1861-1865) aux Etats-Unis (American Civil War). Côté comics, la saga Civil War a laissé une empreinte durable avec Mark Millar et Steve McNiven (et toutes les histoires issues de cet univers).

Mais derrière l’étiquette Civil War, on ne retrouve pas grand-chose du comics de base. Je ne partirai pas dans la comparaison point par point (sur l’élément déclencheur, sur l’étendue des mesures adoptées, sur l’opposition entre le Captain et Iron Man, le dénouement…), je laisse cela à plus qualifié. Je me limiterai à quelques impressions. Attention aux spoilers.

Continuer la lecture de Quand ‘y’en a marre, ‘y’a Civil War…

That moment maybe – Pocket Chocolate

Lors de l’opération « optimisation du rangement des livres » je suis tombé sur le one-shot That moment maybe. Cela m’a fourni un bon prétexte pour interrompre le rangement (la procrastination est un vilain défaut), relire ce manhua et noter les deux-trois éléments qui suivent et qui forment mon avis sur cette nouvelle réalisation de Pocket Chocolate.

Le premier élément qui frappe, dès la couverture, c’est le sentiment (trompeur) d’être en terrain connu. Voir Wen Xin jeune, à gauche sur la couverture, fait penser à Yao Zhetian de Crystal Sky of Yesterday – tant physiquement que par la tenue –, tout comme le jeune Li Shaokun évoque Tu Xiaoyi à l’intérieur du tome. Mais cette ressemblance (physique) disparaît au bout de quelques pages : parce que le style graphique de l’auteur n’est pas le même, parce que le parcours des personnages est différent, tout comme leur questionnement – ce qui n’empêche pas certains points communs.

Continuer la lecture de That moment maybe – Pocket Chocolate

Magical Girl Site – Pas de calme avant la Tempest

Résumé :
Tu as une vie de m*rde ? Ce n’est pas la joie à la maison ni à l’école ? Magical Girl Site est LA solution ! Si tu as suffisamment morflé, tu seras contactée par une gentille administratrice qui t’informera qu’une baguette magique arrivera bientôt entre tes mains. La baguette te donnera un pouvoir pour te venger de celles et ceux qui t’ont mené la vie dure. Alors elle n’est pas belle la vie ? ♥
(Jouer avec excès comporte des risques. Le pouvoir ne peut pas être choisi ni remboursé. Si t’es un garçon, tu ne peux bénéficier,
a priori, de l’opération. ♥)

Magical Girl of the End ou Magical Girl Site (MGS) ? Alors que la deuxième saison du premier a débuté il y a peu et que le tome 4 du second est paru il y a quelques jours, c’est finalement vers ce dernier que mon choix s’est orienté (désolé Rintaro, ce sera pour une autre fois !). C’est donc parti pour quelques mots à propos de Magical Girl Site, manga tout droit sorti de l’esprit-pas-si-déjanté-que-ça de Kentarô Satô.

Unhappy Young Girls

Continuer la lecture de Magical Girl Site – Pas de calme avant la Tempest

L’ordre de la dette – Benjamin Lemoine

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un détour par le passé. C’était un peu avant que Reinhart et Rogoff ne publie This Time is Different et que la « crise des dettes souveraines » en Europe n’arrive. Je ne sais pas si les choses sont fondamentalement différentes maintenant mais lorsque la dette publique était évoquée en cours de macroéconomie c’était de manière « simple » : on l’étudie dans un cadre statique (IS/LM) ou bien dans un cadre dynamique (modèle de Solow, voire un modèle DSGE si on veut être à la pointe…). On regarde quels sont les effets sur la croissance et le tour est joué.

Continuer la lecture de L’ordre de la dette – Benjamin Lemoine

Le Monde selon Uchu – Un seul être vous manque et tout est oublié ?

Avec la parution du second tome du manga Le monde selon Uchu se clôt une histoire singulière. Le premier tome plongeait le lecteur dans des questionnements auxquels il n’est pas forcément habitué ; le second s’est révélé tout aussi troublant. Ainsi, à la fin de ma première lecture du dernier volume, je ne savais pas quoi penser. J’étais tout à la fois surpris, interdit, avec des impressions en tête mais incapable de les verbaliser, de leur donner la moindre consistance. Le signe que ce « manga dans le manga » propose une expérience de lecture qu’on ne rencontre pas tous les jours.

Synopsis :
Votre relation avec vos personnages préférés ne sera plus jamais la même !
« Le monde dans lequel nous vivons est un manga et j’en suis le héros. »
Telle est la révélation ahurissante que fait Uchu à ses camarades de classe !
Créatures de papier qui se croyaient de chair et de sang, les élèves de l’établissement comprennent que ce regard qu’ils sentent peser sur eux en permanence pourrait bien être le vôtre, lecteur… Mais il y a plus important : quelle fin l’auteur a-t-il prévue ? Suivez les personnages dans ce récit qui dynamite les codes de la comédie scolaire pour livrer une chronique du passage à l’âge adulte tour à tour rieuse, poignante et mystérieuse.
Un manga dans le manga en deux tomes.

Ayant déjà parlé du tome 1 ailleurs, le tome 2 me préoccupera plus particulièrement ici.

Continuer la lecture de Le Monde selon Uchu – Un seul être vous manque et tout est oublié ?

Chronique – La reconnaissance dans Naruto

« Un jour je deviendrai un Hokage moi aussi !
Même que je surpasserai tous ceux des générations
précédentes !!! Et puis comme ça, tout le village sera
bien obligé de reconnaître que c’est moi le plus fort ! »

Alors que la parution du manga Naruto approche de sa fin, il vaut la peine de se pencher sur une des thématiques centrales de ce manga : la reconnaissance et son envers, le mépris (voire le déni). Cette thématique a été relevée, par exemple par Gô Itô (voir son propos dans Naruto – les Liens. Le Rouleau du Ciel, p. 198-199) et si elle s’applique à nombre de personnages du manga, deux personnages apparaissent comme des figures emblématiques : Naruto et Sasuke, qui seront analysés successivement avant de conclure notre parcours dans un dernier temps.

Continuer la lecture de Chronique – La reconnaissance dans Naruto