« Ce ne sont pas l’apparence ou les poses mais les actes d’une personne qui en font un super-héros » – un entretien avec Hiroya Oku

Cette semaine marque la fin de la parution de Last Hero Inuyashiki chez Ki-oon. Fidèle à ce qu’il avait annoncé, Hiroya Oku aura fait tenir son manga en dix volumes. Une série qui propose un héros masculin de 58 ans (et qui fait plus que son âge) tout en nous offrant un éclairage parfois cru sur l’univers des réseaux sociaux. En compagnie de deux de ses éditeurs, Hiroya Oku est revenu sur ce manga, son travail et sa consommation de films lors d’un entretien paru l’année dernière.

Les lignes qui suivent proposent une traduction de la version anglaise. Bonne lecture !

Continuer la lecture de « Ce ne sont pas l’apparence ou les poses mais les actes d’une personne qui en font un super-héros » – un entretien avec Hiroya Oku

Area 51, vol.14 – Alter ego

« Je ne peux vraiment pas te laisser
seul une minute, ma parole ! »
Amaterasu à Tsukuyomi

On ne le croirait pas mais c’est en avril 2015 qu’Area 51 a démarré en France. Et c’est aussi au mois d’avril de cette année, après un peu plus de trois ans, que la série achèvera son aventure. Le tome 14 est donc l’avant-dernier, qui permet à McCoy de conclure quelques dossiers et d’en rouvrir un autre, qui promet de laisser des traces…

Continuer la lecture de Area 51, vol.14 – Alter ego

Godzilla, partie 1 : La planète des Monstres – The Lost World

Sorti au Japon en novembre dernier, le premier des trois films d’animation consacré à Godzilla est arrivé sur Netflix en ce mois de janvier : Godzilla, partie 1 : La planète des Monstres. Sur un scénario de Gen Urobuchi, le film a été réalisé par Kōbun Shizuno et Hiroyuki Seshita, ce dernier ayant déjà sévi sur Blame! ainsi que sur Knights of Sidonia. Que retenir de ce film attendu ? Réponse sans spoilers ci-dessous.

Continuer la lecture de Godzilla, partie 1 : La planète des Monstres – The Lost World

Fire Punch, vol.3 – Marchera-t-il toujours seul ?

« – Depuis tout à l’heure… Je crois que
j’ai des hallucinations.
– Eh bien, cesse ! C’est pas dans le script ! »
Agni et Togata

Ce milieu de semaine est notamment marqué du côté de chez Kazé Manga par la sortie du cinquième tome de Bestiarius mais aussi par celle du troisième de Fire Punch ! Les deux premiers volumes de la série de Tatsuki Fujimoto ont fait forte impression ; qu’en est-il de celui-ci ?

Continuer la lecture de Fire Punch, vol.3 – Marchera-t-il toujours seul ?

Fire Punch, vol.1-2 – Ça va brûler dans les chaumières !

« Ma maison et ma collection de films ont cramé.
J’ai buté le responsable. Mais ça m’a pas rendu ma
vidéothèque. Alors quel intérêt d’être immortelle ?
Une vie sans Toy Story ne vaut pas la peine d’être vécue. »
Togata

Sorti cette semaine, le second volume de Fire Punch, de Tatsuki Fujimoto, confirme les heureux présages contenus dans le premier tome paru deux mois auparavant et m’a fait plonger pour de bon dans une série qui, pour être relativement courte (elle devrait faire moins de 10 tomes), n’en promet pas moins d’être intense. En piste pour un de mes coups de cœur 2017.

N.B. : la série étant interdite aux moins de 16 ans, certaines des images présentes dans cet avis peuvent heurter la sensibilité du jeune public.

Continuer la lecture de Fire Punch, vol.1-2 – Ça va brûler dans les chaumières !

Cavale vers les étoiles – 2001, l’Odyssée de Mars

« La dernière fois qu’on m’a aidée, j’ai été assez
bête pour baisser ma garde ! J’y ai laissé la moitié
gauche de ma jolie frimousse […] »
Kinu

Le mois d’août est souvent un mois assez calme du côté des sorties, l’ambiance estivale aidant… Aussi rien ne vaut une série courte qui nous tire de notre torpeur avec un déluge d’action quasiment ininterrompue (il faut bien tourner les pages et cligner des yeux) ! Cavale vers les étoiles (Kinu Roku) se présente comme un one-shot carburant au super, où un voyage entre la Terre et Mars doit avoir lieu, sur fond de cybernétique, d’explosions, d’humour et de… domination britannique !?

Continuer la lecture de Cavale vers les étoiles – 2001, l’Odyssée de Mars

Atomic Blonde – L’espionne qui ne venait pas du froid

Adaptation du comics The Coldest City – que l’on verra peut-être traduit en français un jour prochain – Atomic Blonde est un film d’action qui nous emmène dans les derniers instants de la « Guerre Froide » dans une, voire la ville symbole de cette période : Berlin où le mur vacille de plus en plus tout comme certains secrets qui risqueraient d’être éventés…

N.B. : je n’ai pas lu le comics aussi l’avis ne porte que sur le film et minimise les « spoilers » donc même si vous ne l’avez pas vu vous ne perdrez rien en lisant les lignes qui suivent.

Continuer la lecture de Atomic Blonde – L’espionne qui ne venait pas du froid