Grave – La Belle e(s)t la Bête

Réalisé par Julia Ducournau, Grave est un film aux multiples thématiques : de la découverte du corps au bizutage en passant par les aléas de la colocation, les relations familiales il ouvre beaucoup de portes sans jamais s’égarer. Par rapport à cette pelote soigneusement confectionnée, on ne tirera que quelques fils.

Niveau de « spoil » modéré et l’auteur de ses lignes n’a pas fait un malaise lors de la séance.

Continuer la lecture de Grave – La Belle e(s)t la Bête

Les Fleurs du Mal, vol.3 – Le garçon coupé en deux

« Je ne suis pas quelqu’un d’intéressant…
Au fond de moi, il n’y a que du vide ! »
Takao

Les confessions de Takao sur le tableau noir du malheur ont eu lieu à la fin du second volume des Fleurs du Mal. Un moment de purification, de purge qui a sonné comme une libération pour deux êtres trop à l’étroit dans leur environnement. Vient alors le moment pour le garçon d’affronter les conséquences de son acte…

Continuer la lecture de Les Fleurs du Mal, vol.3 – Le garçon coupé en deux

Tokyo Kaido, vol.1 – Les enfants perdus de Minetaro Mochizuki

« Ouais, j’ai envie de mourir et en même
temps je ne veux surtout pas mourir…
c’est ça qui est dur… »
Hashi

« On est tous dépendants à quelque
chose,
que ce soit de l’amour-propre
ou le désir de
se faire remarquer… »
Kenichiro Tamaki

Á quoi tient l’intérêt pour une œuvre ? Parfois il suffit de quelques instants pour avoir envie d’en lire une. Le temps d’un trailer, comme celui de Tokyo Kaido. Cette impression d’avoir une série double, qui nous ouvre sur plusieurs niveaux de lecture et de ressenti m’a frappé dès le visionnage. Elle ne s’est pas dissipée après lecture comme les lignes qui suivent tentent de l’expliquer. Il pourrait bien s’agir d’une des (voire de la) séries de l’année.

Continuer la lecture de Tokyo Kaido, vol.1 – Les enfants perdus de Minetaro Mochizuki