The Shadow Hero – Chinatown peut dormir sur ses deux oreilles

Avez-vous déjà entendu parler de la Tortue Verte ? Fait-elle partie de votre liste des super-héros ? Si c’est le cas, sa renaissance dans The Shadow Hero, le one-shot de Gene Luen Yang et Sonny Liew vous intéressera, pour voir leur vision du personnage. Si ce n’est pas le cas, alors la série vous plaira car vous lirez la naissance d’un super-héros singulier qui rappelle que l’habit ne fait pas le moine.

Continuer la lecture de The Shadow Hero – Chinatown peut dormir sur ses deux oreilles

Blood & Steel, tome 6 – La tournée du patron

Enfin ! Aperçu à la fin du tome 2, évoqué à plusieurs reprises, le grand maître de Wudang, Yao Lianzhou, était resté jusqu’à présent dans l’ombre. La couverture du tome 5 nous laissait espérer que son heure était venue. Hélas, Yao Lianzhou n’apparaissait qu’en fin de volume. Si cela suffisait pour avoir un bref aperçu de son kung-fu, le constat s’imposait : le tome 6 devait nous en offrir davantage. En ce début du mois de juin l’occasion nous est ainsi offerte d’admirer le grand maître de Wudang manier l’épée face à la confrérie Huashan. Le dicton « l’épée revient à Huashan » va être soumis à rude épreuve.

Continuer la lecture de Blood & Steel, tome 6 – La tournée du patron

That moment maybe – Pocket Chocolate

Lors de l’opération « optimisation du rangement des livres » je suis tombé sur le one-shot That moment maybe. Cela m’a fourni un bon prétexte pour interrompre le rangement (la procrastination est un vilain défaut), relire ce manhua et noter les deux-trois éléments qui suivent et qui forment mon avis sur cette nouvelle réalisation de Pocket Chocolate.

Le premier élément qui frappe, dès la couverture, c’est le sentiment (trompeur) d’être en terrain connu. Voir Wen Xin jeune, à gauche sur la couverture, fait penser à Yao Zhetian de Crystal Sky of Yesterday – tant physiquement que par la tenue –, tout comme le jeune Li Shaokun évoque Tu Xiaoyi à l’intérieur du tome. Mais cette ressemblance (physique) disparaît au bout de quelques pages : parce que le style graphique de l’auteur n’est pas le même, parce que le parcours des personnages est différent, tout comme leur questionnement – ce qui n’empêche pas certains points communs.

Continuer la lecture de That moment maybe – Pocket Chocolate