Fraction – Ça va trancher chérie !

« Je peux vous renseigner ? »

A cette question traditionnelle posée en librairie je réponds le plus souvent par la négative : j’ai déjà en tête ce que je veux voir et je préfère farfouiller à ma guise. Cette fois-ci, pourtant, j’ai répondu par l’affirmative, cherchant quelque chose qui me sortirait de ma « zone de confort », pour reprendre une des expressions de l’été dans le monde du basket. Les propositions ont défilé jusqu’au moment où le libraire m’a tendu un ouvrage intitulé Fraction, de Shintarô Kago. Pas de synopsis présent sur la couverture mais une image qui interpelle la rétine, la mention « Pour public averti. – 16 ». Les grandes lignes me sont racontées. Pourquoi pas.

Continuer la lecture de Fraction – Ça va trancher chérie !

Bradherley no Basha – Oliver Twist version Samura

Bradherley no Basha (Bradherley’s Coach) est un one-shot de Hiroaki Samura, datant d’une petite dizaine d’années (parution du tome relié en 2007 au Japon). Composé de huit chapitres, l’histoire se déroule au début du XXème siècle, pas forcément en Angleterre mais dans « un pays d’Europe de l’Ouest avec un schéma parlementaire calqué sur le modèle britannique ». Le manga nous propose un voyage court mais (très) intense dans le monde de l’orphelinat, plus précisément ce qui attend les orphelines quand elles sont adoptées.

Il s’agit d’une œuvre réservée à un public averti. Je ne suis pas sûr qu’elle sorte un jour en France aussi je vais spoiler dans les grandes lignes. Qui sait, peut-être aurez-vous envie de tenter l’aventure… si ce n’est pas déjà fait.

Continuer la lecture de Bradherley no Basha – Oliver Twist version Samura

That moment maybe – Pocket Chocolate

Lors de l’opération « optimisation du rangement des livres » je suis tombé sur le one-shot That moment maybe. Cela m’a fourni un bon prétexte pour interrompre le rangement (la procrastination est un vilain défaut), relire ce manhua et noter les deux-trois éléments qui suivent et qui forment mon avis sur cette nouvelle réalisation de Pocket Chocolate.

Le premier élément qui frappe, dès la couverture, c’est le sentiment (trompeur) d’être en terrain connu. Voir Wen Xin jeune, à gauche sur la couverture, fait penser à Yao Zhetian de Crystal Sky of Yesterday – tant physiquement que par la tenue –, tout comme le jeune Li Shaokun évoque Tu Xiaoyi à l’intérieur du tome. Mais cette ressemblance (physique) disparaît au bout de quelques pages : parce que le style graphique de l’auteur n’est pas le même, parce que le parcours des personnages est différent, tout comme leur questionnement – ce qui n’empêche pas certains points communs.

Continuer la lecture de That moment maybe – Pocket Chocolate