Fire Punch, vol.5 – Ce moment où tout bascule

« Il est un peu tard mais ça y est.
Je viens de comprendre qui je suis
vraiment. En fait c’est moi, le
méchant, dans l’histoire. »
Agni à Togata

Il était attendu et il n’a pas déçu. Le cinquième volume de Fire Punch est disponible depuis peu. Et il continue d’appuyer sur l’accélérateur pour mieux anéantir les espoirs des personnages et des lecteurs qui souhaiteraient un peu de douceur dans ce monde de brutes. Un univers toujours impitoyable qui démarre dès les premières pages.

Continuer la lecture de Fire Punch, vol.5 – Ce moment où tout bascule

Á mi-chemin : Fire Punch, vol.4 !

« Quand on n’a pas d’éducation l’important,
c’est pas de comprendre, juste de croire. Du
moment qu’ils ont la foi, il suffit de leur
expliquer que c’est comme ça et pas autrement,
pour la simple et bonne raison que le Seigneur
l’a dit. »
Togata

En terminant le quatrième tome de Fire Punch nous sommes pile-poil à la moitié de la série ! Déjà oserait-on dire tant le temps passe… Tatsuki Fujimoto conclut une première partie des plus satisfaisantes, installant sa série parmi les très bonnes surprises de l’année 2017.

Continuer la lecture de Á mi-chemin : Fire Punch, vol.4 !

Fire Punch, vol.3 – Marchera-t-il toujours seul ?

« – Depuis tout à l’heure… Je crois que
j’ai des hallucinations.
– Eh bien, cesse ! C’est pas dans le script ! »
Agni et Togata

Ce milieu de semaine est notamment marqué du côté de chez Kazé Manga par la sortie du cinquième tome de Bestiarius mais aussi par celle du troisième de Fire Punch ! Les deux premiers volumes de la série de Tatsuki Fujimoto ont fait forte impression ; qu’en est-il de celui-ci ?

Continuer la lecture de Fire Punch, vol.3 – Marchera-t-il toujours seul ?

Fire Punch, vol.1-2 – Ça va brûler dans les chaumières !

« Ma maison et ma collection de films ont cramé.
J’ai buté le responsable. Mais ça m’a pas rendu ma
vidéothèque. Alors quel intérêt d’être immortelle ?
Une vie sans Toy Story ne vaut pas la peine d’être vécue. »
Togata

Sorti cette semaine, le second volume de Fire Punch, de Tatsuki Fujimoto, confirme les heureux présages contenus dans le premier tome paru deux mois auparavant et m’a fait plonger pour de bon dans une série qui, pour être relativement courte (elle devrait faire moins de 10 tomes), n’en promet pas moins d’être intense. En piste pour un de mes coups de cœur 2017.

N.B. : la série étant interdite aux moins de 16 ans, certaines des images présentes dans cet avis peuvent heurter la sensibilité du jeune public.

Continuer la lecture de Fire Punch, vol.1-2 – Ça va brûler dans les chaumières !

Le Maître d’armes – Fahrenheit – 451

« Nous avons toujours fait nos prières dans
un langage entendu de tous, au lieu que dans
l’Église romaine ils font toutes les leurs dans
une langue qu’on n’entend pas. L’usage du
langage inconnu à l’église sert à tenir les
populations dans l’ignorance, afin qu’elles se
laissent conduire sans contredire et par cet
artifice le clergé veut se rendre vénérable
comme ayant seul communication avec Dieu »

Ce propos que Pierre Lezan livre à ses enfants en 1700(1), alors qu’il a dû abjurer la religion réformée quinze ans plus tôt, ne peut qu’interpeller le lecteur du Maître d’armes de Xavier Dorison (scénario) et Joël Parnotte (dessins et couleurs). Si le récit de la bande dessinée se déroule dans la première moitié du XVIe siècle, la question du langage pour accéder au savoir y est fortement présente, si bien que le propos de Pierre Lezan se retrouve dans la bouche des personnages comme nous allons le voir ci-dessous.

Continuer la lecture de Le Maître d’armes – Fahrenheit – 451